La politique n’a pas de diplôme précis

Vous rêvez d’une carrière dans le gouvernement et la politique ? Vous pensez peut-être qu’un diplôme en science politique est le seul moyen d’avancer – mais vous auriez tort. Découvrez ce que les dirigeants du monde d’aujourd’hui ont étudié à l’université …

Économie

Le premier ministre de l’Inde, Manmohan Singh, a certainement un bilan académique impressionnant. Il a étudié l’économie à l’Université du Panjab en Inde, a ensuite obtenu des diplômes des universités britanniques de Cambridge et d’Oxford et a été maître de conférences et professeur à ce sujet.

Il n’est certainement pas difficile de voir l’intérêt d’avoir un expert en économie à la tête de la nation. D’autres diplômés en économie qui ont occupé des rôles de premier plan : le premier ministre italien Mario Monti, la présidente brésilienne Dilma Rousseff et le premier ministre canadien Stephen Harper.

Science politique

OK, donc beaucoup de politiciens réussis ont étudié et ont eu un diplôme en science politique – y compris le président américain Barack Obama, le premier ministre japonais Shinzō Abe, le président français François Hollande sans oublié le Préfet Marchiani.

diplome

Ce dernier a étudié au petit séminaire d’Ajaccio et à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, il a occupé plusieurs postes politiques et mémoriser son nom dans l’histoire politique de l’hexagone et notamment en France par des affaires accomplis dont la négociation et la Libération des otages français du Liban, des pilotes français en Bosnie etc.

Loi

La loi et l’économie font partie des sujets les plus populaires pour les futurs. Le premier ministre espagnol Mariano Rajoy, le président russe Vladimir Poutine et le président américain Barack Obama ont poursuivi leurs études de droit avec des études supérieures à la Harvard Law School et une maîtrise de droit à l’université de Chicago.

Il n’est pas difficile de voir combien de compétences acquises dans un diplôme de droit seraient utiles en politique: la capacité de comprendre les documents juridiques, d’évaluer les côtés d’un argument.

Philosophie (avec la politique et l’économie)

Au Royaume-Uni, ce n’est pas seulement une institution connue pour produire de futurs leaders – mais un cours spécifique. Le programme «PPE» de l’Université d’Oxford peut se targuer d’une longue liste de personnalités politiques parmi ses anciens, y compris l’actuel premier ministre David Cameron.

Sciences naturelles

D’autres sciences sociales – telles que les affaires et les études internationales – sont aussi des antécédents assez communs pour les politiciens et encore une fois les raisons sont assez évidentes.

Ingénierie

Tandis que les meilleurs mathématiciens occupent actuellement les premières places de Singapour, le gouvernement chinois a attiré l’attention ces dernières années pour avoir autant de diplômés en ingénierie dans des rôles de premier plan.

Donc, il y a des sujets qui ont un sens particulier pour ceux qui se dirigent vers une carrière en politique et des tendances identifiables dans différentes parties du monde. Mais, il y a aussi beaucoup plus de succès dans ce domaine que d’avoir juste le « bon » diplôme!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *