Le compost c’est facile, écologique, pas cher et plein d’avantages pour le jardin

Nous faisons tous le même constat aujourd’hui : nous produisons trop de déchets. L’homme de plus en plus urbain, paie maintenant les facilités que lui a apportées la société de consommation.

Nous devons réagir, changer nos habitudes afin de préserver l’environnement ! Une solution, le compostage !

Alors agissez directement à la maison. Aujourd’hui, une bonne partie des déchets destinés à la poubelle est redirigée vers le tri sélectif. Mais après ce tri, la moitié de la portion restante finit quand même à la poubelle alors qu’elle est composée de déchets organiques pouvant servir notamment à la réalisation d’un compost.

Mais vous allez me dire : le compost : qu’est-ce que c’est ?

Grâce à une transformation biologique de matières organiques mises ensemble, en présence d’eau et d’oxygène, une fermentation s’opère pour former, après maturation,du compost (produit stabilisé, hygiénique et riche en humus, fort utile au jardin).

En pratique à la maison

Compostez facilement vos déchets de cuisine tel que le trognon de pomme, les restes divers du repas, le marc de café avec son filtre, les cendres de bois, la sciure, ou encore les épluchures de pommes de terre et même les feuilles de journal qui les entourent peuvent servir à la réalisation du compost, ceux du jardin comme le gazon.

Composter ces détritus n’allège pas que votre poubelle !

Alors gagnez  de l’argent en réduisant votre consommation de sacs poubelles, d’achat d’engrais et de terreau mais diminuez également les charges de la collectivité en réduisant le ramassage et la gestion des ordures ménagères : c’est toujours ça de mieux pour notre pauvre planète !

Vous voulez vous lancer ? Mais comment faire ?

Vous avez un jardin et de la place, optez pour le compostage en tas : empilez simplement vos déchets dans un coin, car évidemment l’aspect n’est pas très plaisant.

Faites des tas que vous retournerez régulièrement pour activer la fermentation, et veillez à l’humidité.

Ou utilisez un composteur, plus ou moins ouvert, en plastique ou en bois, dit bac, fût ou silo à compost acheté dans le commerce. Petite astuce pour les jardiniers-bricoleurs : réalisez le vôtre « fait maison » à moindre frais en montant quatre côtés en planches, à raison d’une sur deux pour favoriser l’aération : simple et efficace.

Il vous faudra un peu de patience – en effet, il faut entre 3 et 5 mois pour que le compost soit bien décomposé et riche en humus, dont raffole les plantes ! – Mais votre jardin vous le rendra !

Alors prêts pour un petit geste écologique, bon pour notre planète et bon pour votre jardin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *